Connectez-vous à la section membre

×

Paule Bernier

Paule Bernier Dt.P., M. Sc., présidente de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec, nutritionniste clinicienne, équipe des soins intensifs adultes, Hôpital Général Juif, Montréal et membre du groupe de travail canadien sur la malnutrition

Pour une prise en charge éthique de la malnutrition: outils, algorithme et recommandations du Groupe de travail canadien sur la malnutrition

L’étude sur les Soins nutritionnels dans les hôpitaux canadiens menée par le Groupe de travail canadien sur la malnutrition (GTCM) a révélé la prévalence et les impacts sérieux de la malnutrition en soins de courte durée. Des outils et un algorithme ont été développés et des recommandations émises afin de pallier ce problème. Cette conférence offrira une revue d’ensemble sur le sujet dans une perspective de prise en charge éthique de la malnutrition, sous l’égide des nutritionnistes, alors championnes pour un changement de culture concernant les niveaux des soins nutritionnels dans les hôpitaux.

BIOGRAPHIE

Paule Bernier est Présidente de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec.
Elle est aussi nutritionniste aux soins intensifs et co-fondatrice de l’Équipe de soutien nutritionnel à l’Hôpital Général Juif de Montréal, du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Elle a, en plus de son travail clinique aux soins intensifs, été conseillère en matière de sécurité et d’amélioration et experte-conseil auprès de l’Institut canadien pour la sécurité des patients pendant plus de quatre ans. Elle participe activement à la lutte contre la malnutrition chez les patients hospitalisés depuis 1983. Elle est un des membres du Groupe de Travail Canadien sur la Malnutrition, un groupe de cliniciens, de décideurs et de chercheurs qui travaillent à améliorer les soins nutritionnels au Canada. Paule est aussi certifiée ceinture verte Lean six-sigma.

OBJECTIFS

  1. Connaître l’ampleur du problème de malnutrition dans les hôpitaux canadiens et les solutions proposées par le GTCM.
  2. Se familiariser avec les outils développés par le GTCM et en reconnaître la rigueur scientifique.
  3. Encourager l’engagement des nutritionnistes en tant que leaders pour une approche interdisciplinaire vers un changement de culture aux niveaux des soins nutritionnels dans les hôpitaux.
  4. Reconnaître l’importance d’agir de façon éthique dans lors de malnutrition et ce tout au long du le continuum des soins.