Connectez-vous à la section membre

×

Prix et distinctions

Édition 2016

L’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ) attribue chaque année des prix pour reconnaître l’excellence du travail de ses membres ou leurs réalisations exceptionnelles.

Voici les lauréats de ces prix qui ont été remis le 24 novembre 2016 lors d’un cocktail à l’Atrium de BAnQ Vieux-Montréa où étaient conviés les membres de l’OPDQ s’étant impliqué bénévolement dans les activités de l’Ordre au cours de l’année.

Photographe : Denis Beaumont
Pour toute demande de photographies : scharmeteau@opdq.org

Lire le communiqué de presse

Pour voir plus de photos de la soirée, consultez l’album.

Le prix Excellence en carrière Suzanne-Simard-Mavrikakis de La Personnelle assurances générales

Mme Paule Bernier, présidente de l’OPDQ, Madame Thérèse Desrosiers entourée de ses enfants, Mme Hélène Jacques, et Mme Caroline Perron, Directrice de comptes à La Personnelle assurances générales Denis Beaumont

Mme Paule Bernier, présidente de l’OPDQ, Madame Thérèse Desrosiers entourée de ses enfants, Mme Hélène Jacques, et Mme Caroline Perron, Directrice de comptes à La Personnelle assurances générales

Thérèse Desrosiers, Dt.P., M.Sc., Ph. D., professeur au département des sciences des aliments et de nutrition de l’Université Laval.

Ce prix d’une valeur de 5 000$ vise à souligner le travail exceptionnel réalisé au cours de la vie professionnelle d’un membre émérite. Il s’agit du plus prestigieux prix remis par l’OPDQ.

Thérèse Desrosiers a consacré sa vie à l’enseignement à l’Université Laval. Elle fait preuve d’un esprit organisé, rigoureux et méthodique, plusieurs fois constaté dans l’exercice de son travail. Ses qualités ont maintes fois été observées dans la préparation de ses cours et dans la direction de ses étudiants de 2e et 3e cycles. Thérèse Desrosiers est également d’une grande patience et les étudiants du baccalauréat en nutrition viennent et reviennent encore frapper à sa porte pour faire préparer leurs notes. Durant de nombreuses années, elle a aidé des étudiants ayant des projets internationaux. Aujourd’hui elle poursuit inlassablement sa mission internationale en supervisant des stages de 1er cycle au Sénégal. Elle fait également partie d’un projet dont l’objectif est d’aider les personnes atteintes de dysphagie qui vivent à la maison.

Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec



photo14
Mme Danielle Boué, membre du comité exécutif du Conseil interprofessionnel du Québec Marco Vitullo et Mme Paule Bernier, présidente de l’OPDQ
Récipiendaire : Marco Vitullo, Dt.P., M. Sc.

Ce prix d’une valeur de 5 000 $ est décerné afin de souligner la carrière d’un membre d’un ordre professionnel qui s’est distingué par son apport à sa profession et à son ordre.

Marco Vitullo a été président du comité d’inspection durant 9 ans. À ce titre, il a contribué à la mise à jour du règlement sur l’inspection professionnelle. Un travail colossal qui est fondamental pour garantir la protection du public. Il a également contribué à faire avancer le dossier concernant l’approche intégrée des services aux patients dysphagiques qui impliquait une autre profession et un centre hospitalier universitaire. Avec professionnalisme et considération, il a mis en lumière les limites imposées aux nutritionnistes ainsi que les répercussions et les risques de ces limites sur la santé des patients, tout en respectant le rôle du centre hospitalier. Marco Vitullo a mis en évidence l’importance du travail en équipe multidisciplinaire par le biais d’exemples concrets tirés de sa pratique personnelle notamment dans l’équipe de nutrition parentérale. Enfin, son témoignage a contribué au processus qui a mené à une entente signée entre les trois partis. Ayant à coeur le futur de la profession, il s’implique dans la formation de la relève à titre de superviseur de stage et en participant entre autres aux ateliers d’intégration en soutien nutritionnel. Il a toujours démontré beaucoup d’intérêt pour l’encadrement des stagiaires, particulièrement en nutrition parentérale. Les stagiaires apprécient en particulier son soutien dans le développement de leur démarche de raisonnement clinique. D’ailleurs, Marco Vitullo a reçu le Prix Superviseur de stage de formation professionnelle de l’Université de Montréal.

Prix Mérite annuel en nutrition – Les Producteurs Laitiers du Canada


Récipiendaire : Julie Aubé, Dt.P., M. Sc., pour la publication du livre «Prenez le champ !»

Ce prix d’une valeur de 2 000 $ vise à récompenser un professionnel qui est membre de l’OPDQ depuis plus de 10 ans et qui, au cours de la dernière année, s’est distingué par sa compétence, son engagement, son leadership et son professionnalisme dans l’exercice de la profession, tous champs de pratique confondus.

Pour la gagnante de ce prix, bien manger a un sens plus large. Bien manger c’est aussi se responsabiliser quant à l’impact de nos choix alimentaire, c’est privilégier le plus possible des aliments locaux, saisonniers, peu emballés, achetés en circuit court, moins transformés et préparés artisanalement. C’est aussi choisir des aliments cultivés ou produits dans le respect de l’environnement par des gens passionnés qui vivent de leur production. Une démarche qui a amené la gagnante à se spécialiser en agrotourisme. C’est ainsi qu’elle a écrit un très beau livre qui est un ensemble de portraits de producteurs inspirants que l’on peut aussi visiter comme dans une sorte de circuit touristique.

Prix Mérite annuel en nutrition Les Producteurs Laitiers du Canada

Volet Jeune professionnel

Ordre professionnel des diététistes du Québec - La remise des prix OPDQ 2016, in Montreal on November 24, 2016. Denis Beaumont

Mme Paule Bernier, Mme Ariane Fortier, Dt.P., responsable des communications auprès des professionnels de la santé des Producteurs laitiers du Canada, Mme Julie Deschamps et Mme Mylène Duplessis.

Récipiendaire : Julie Deschamps, Dt.P., M.Sc. et Mylène Duplessis Brochu, Dt.P., M.Sc., pour la réalisation 1000 jours pour savourer la vie de la Fondation OLO

Ce prix d’une valeur de 1 000 $ vise à récompenser un professionnel qui est membre de l’OPDQ depuis moins de 10 ans.

Les gagnantes ont mis sur pied une approche qui favorise l’acquisition de saines habitudes alimentaires chez les tout-petits grâce à un accompagnement des familles vivant sous le seuil de pauvreté, de la grossesse à la deuxième année de vie de l’enfant, soit pendant les 1000 premiers jours de sa vie. L’objectif était d’outiller les différents intervenants : nutritionnistes, infirmières, travailleurs sociaux, psychoéducateurs et de favoriser ainsi l’interdisciplinarité et l’adoption d’un langage commun entre les membres de l’équipe et auprès des familles.

Prix Andrée-Beaulieu – La Capitale Assurances générales
Volet recherche


Récipiendaires :

Julie Thompson Legault, Dt.P., M. Sc., pour son article A Metabolic Signature of Mitochondrial Dysfunction Revealed through a Monogenic Form of Leigh Syndrome publié dans le Cell Reports (novembre 2015).

Ce prix d’une valeur de 1 000$ vise à récompenser un ou plusieurs membres de l’OPDQ pour l’excellence d’un article de recherche publié dans une revue scientifique.

La lauréate s’est distinguée par la qualité et la rigueur de son article scientifique, qui présente les résultats d’une étude cas-témoins réalisée chez des patients atteint du syndrome de Leigh de Forme Canadienne-Française, mieux connu sous le nom Acidose lactique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L’article de recherche publié par notre gagnante dans une revue prestigieuse porte sur une étude qui soulève la pertinence d’inclure dans le plan de traitement des patients des mesures visant la prévention et la diminution des facteurs de risques, notamment par une modification des habitudes de vie.

Prix Andrée-Beaulieu – La Capitale Assurances générales
Volet professionnel

photo24

Mme Paule Bernier, Mme Mariève Dupont, Mme Sylvie Laurendeau, Directrice de comptes Assurance des entreprises, Agente en assurance de dommages de La Capitale assurances générales 
Récipiendaires : Mariève Dupont, Dt.P., M.Sc., Ph. D., pour son article sur la théorie de l’autorégulation Mieux comprendre les comportements alimentaires pour mieux intervenir, paru dans la revue de l’OPDQ Nutrition : Science en évolution paru au printemps 2016
Ce prix d’une valeur de 1 000$ vise à récompenser un ou plusieurs membres de l’OPDQ pour l’excellence d’une publication en nutrition destinée aux membres de l’Ordre, à d’autres professionnels de la santé, aux gestionnaires, aux décideurs ou autres. Il peut s’agir d’un article de la revue officielle de l’OPDQ ou d’une autre revue professionnelle, d’un chapitre du Manuel de nutrition clinique ou d’un autre manuel.La gagnante s’est nettement démarquée grâce à l’étoffe de son dossier de candidature et par la qualité supérieure du contenu de sa publication qu’elle a rédigée seule et dans laquelle elle aborde plusieurs concepts théoriques déjà connus, mais qui ont été appliqués à la nutrition clinique d’une façon novatrice. Le contenu de l’article peut aider le clinicien à mieux outiller ses patients pour l’établissement d’objectifs de changement plus réalistes. Une belle façon d’améliorer la relation thérapeutique entre le clinicien et son patient!

Prix Collaboration – General Mills

photo18
Mesdames Paule Bernier, Colette Simonetta, Louise Bergeron, Giuliana Tomassini, Lucie Dugré, absente sur la photo Josée Bourque
Récipiendaire : Louise Bergeron, Dt.P, Giuliana Tomassini, Dt.P et Josée Bourque Dt.P.
Ce prix d’une valeur de 1 000$ vise à récompenser une équipe qui s’est démarquée par une réalisation originale, où la cohésion d’équipe et son caractère interprofessionnel ou interdisciplinaire étaient nécessaires à l’atteinte d’un objectif commun.Les responsables du projet ont réussi à réunir des intervenants du service de nutrition clinique, des soins infirmiers, du service alimentaire et du service informatique. Ensemble ils ont mis sur pied un plan de relève novateur pour assurer le traitement des requêtes de soins de nature urgente en l’absence de diététistes locales, et ce, dans 15 installations de Vigi Santé. Par ce processus collaboratif, ils ont réussi à trouver une solution innovante pour un ensemble de problématiques vécues par chacun des services.

Prix Innovation – General Mills

 Prix Innovation 2016

1ère rangée : Gracia Adam, DT.P. À Limoilou, la sécurité alimentaire on en fait notre affaire!; Sara Coulombe, DSPublique, secteur Charlevoix; Céline Lepage et Pascale Chaumette, Dt.P. coordination, Direction de santé publique (DSPublique), Mélisa Deslandes, DSPublique
2e rangée : Ann Payne, OPDQ, François Desbien, Directeur de santé publique, DSPublique, Marianne Julien, coordination de la Mobilisation, Josianne Gaudet, DSPublique, secteur Beauport
Absents : Peggie Gingras, Dt.P., DSPublique, secteur Portneuf; Marie-Ève Dufour, DSPublique (évaluation); Édith Vallières, Limoilou en forme; Roxane Duby, RLP Énergie Charlevoix; Mario Lapointe, MAPAQ,

Récipiendaire : Pascale Chaumette, Dt.P., M.Sc., Céline Lepage, Mélisa Deslandes, Dt.P., Josianne Gaudet, Dt.P., Peggie Gingras, Dt.P., Gracia Adam

Ce prix d’une valeur de 1 000$ vise à récompenser un ou plusieurs membres de l’OPDQ ayant mené à terme une réalisation originale, où l’imagination, la créativité et le dynamisme, voire l’entrepreneurship, prédominent.

L’objectif du projet gagnant était d’améliorer l’offre alimentaire de petits détaillants situés dans des milieux défavorisés. C’est ainsi que de petits comptoirs ont été mis en place à l’intérieur des dépanneurs. Ils mettaient en valeur des produits alimentaires sains tels que des fruits, des légumes frais, des produits avec plus de fibre ou moins de sel, des produits laitiers. L’offre alimentaire de 5 commerces a ainsi été améliorée tout en restant adaptée aux caractéristiques et aux besoins de la clientèle. Outre le fait d’améliorer l’offre alimentaire des dépanneurs, l’aspect novateur de ce projet est d’avoir créé un nouveau partenariat avec le secteur privé du commerce au détail. C’est aussi une nouvelle façon de travailler en promotion de la santé. Les comptoirs étaient plus que de simples points de vente, les clients pouvaient aussi y trouver des fiches recettes ou des idées de lunch.

 

Prix Rayonnement – General Mills

photo21

 

Mme Paule Bernier et Mme Nancy Presse

 

Récipiendaires : Nancy Presse, Dt.P., M.Sc.
Ce prix d’une valeur de 1 000$ vise à récompenser un ou plusieurs membres de l’OPDQ qui, par leur réalisation, ont contribué à faire connaître la profession au grand public, à d’autres groupes de professionnels de la santé, à des décideurs, ou à tout autre groupe pertinent.Cette année la gagnante a rayonné en mettant sur pied un projet interdisciplinaire exemplaire. Elle a réussi à intégrer son expertise en nutrition dans une plateforme web de réseautage et de recherche en pharmacie communautaire. Il s’agit du Programme ACO, un programme d’amélioration continue de la qualité du suivi de la thérapie anticoagulante. Ce programme cible les patients souffrant de fibrillation auriculaire traités avec la warfarine. L’équipe du Programme ACO, reconnaissant l’importance de l’alimentation dans le succès de l’anticoagulothérapie orale, souhaitait inclure une formation en ligne portant uniquement sur ce volet. La lauréate a conçu et réalisé une formation en ligne qui est disponible sur la plateforme web de formation des pharmaciens.

Prix Engagement – Dale Parizeau Morris Mackenzie

photo16

 

Mme Paule Bernier, Mme Anne-Marie Morel et Mme Kasandra Coupal, conseillère chez Lussier Dale Parizeau

Récipiendaire : Anne-Marie Morel, Dt.P., M. Sc.
Ce prix remercie un membre bénévole, pour sa participation, sa grande disponibilité, son engagement et son implication dans les comités et activités de l’OPDQ.La gagnante est très active dans deux comités. Au sein du comité de la revue, elle a notamment contribué au numéro sur l’alimentation autochtone. Également très impliquée dans le comité de formation continue, elle a activement collaboré à l’élaboration et à la rédaction des procédures du comité. Elle est toujours la première à lever la main dès qu’un nouveau projet est sur la table. Elle participe activement à toutes les discussions, à tous les débats. Elle a travaillé à la révision du Guide des UFC. Elle a acquis une certaine expérience au niveau des méthodes de travail au sein du comité de la revue et aujourd’hui elle en fait bénéficier l’équipe du comité de formation.