Accueil > L’ajout des diététistes / nutritionnistes dans les GMF, un incontournable selon l’OPDQ

Connectez-vous à la section membre

×
< Retour aux nouvelles

L’ajout des diététistes / nutritionnistes dans les GMF, un incontournable selon l'OPDQ

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

Montréal, le 11 septembre 2013 – L’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ) accueille favorablement la décision du ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, d’ajouter des professionnels de la santé dans 60 groupes de médecine de famille (GMF), partout à travers le Québec. « Nous nous réjouissons de cette annonce et espérons que celle-ci va inciter les gestionnaires des GMF à embaucher davantage de diététistes/nutritionnistes », a déclaré Anne Gagné, présidente de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec.

 La plus-value de l’intervention nutritionnelle pour le maintien et le rétablissement de la santé dans le continuum de soins et de services de santé ne fait plus de doute aujourd’hui. Elle est un investissement en amont dans la prévention et la promotion de la santé et elle est directement associée à une économie des coûts. Si l’on prend l’exemple du surpoids et de l’obésité, en plus d’être une problématique en soi, c’est un facteur de risque pour beaucoup d’autres maladies chroniques comme l’hypertension ou l’arthrite. Dans le contexte du vieillissement actif de la population et de la prévalence élevée et en évolution des maladies chroniques au Québec, il apparaît d’autant plus important que la population puisse bénéficier d’un service de première ligne en nutrition.

 La nutrition est au cœur du traitement de nombreuses problématiques de santé, sinon le traitement de première intention dans bien des cas. Les diététistes/nutritionnistes permettent d’alléger le fardeau des médecins de famille et des infirmières en GMF en travaillant en étroite collaboration avec eux pour assurer un meilleur suivi de l’état de santé, de la qualité et de l’accessibilité des soins de santé de leur clientèle. Bien souvent, la pénurie de ressources faisait en sorte que les clients qui avaient besoin d’un suivi nutritionnel devaient s’en remettre à la lecture de quelques dépliants et du Guide alimentaire canadien. Ces documents génériques ne sauraient se substituer à une évaluation complète, personnalisée et à un plan de traitement nutritionnel adapté aux besoins spécifiques de ces individus.

 Cet ajout de ressources crée une accessibilité aux soins et services en nutrition qui n’existait pas auparavant. En effet, plusieurs clientèles qui ne pouvaient pas être prises en charge par le réseau de santé devraient désormais pouvoir consulter une diététiste/nutritionniste. Auparavant, les critères qui permettaient d’obtenir un rendez-vous avec une diététiste/nutritionniste dans le réseau de la santé étaient très sélectifs, en plus de varier considérablement d’un établissement à l’autre. Il fallait présenter des problématiques particulières, comme un diabète ou une maladie cardiaque, pour bénéficier d’un tel suivi. Ces nouvelles ressources vont ainsi combler de nombreuses lacunes en plaçant les soins nutritionnels comme un service de première ligne.

 L’OPDQ se réjouit ainsi de pouvoir compter sur le soutien et la collaboration du ministère de la Santé et des Services sociaux dans ce dossier, en mettant ainsi de l’avant l’importance de la nutrition dans les soins de première ligne.

 À propos de l’OPDQ

L’OPDQ a pour mission de valoriser l’importance de la nutrition, de la saine alimentation et des soins nutritionnels pour la promotion, le maintien et le rétablissement de la santé humaine. À cette fin, l’OPDQ privilégie des interventions de qualité optimale de la part de ses membres, et ce, en fonction des divers besoins nutritionnels de la population québécoise.

 Ce faisant, l’OPDQ contribue à la protection du public et contrôle la qualité de l’acte professionnel tout en favorisant la promotion, le développement et la reconnaissance des compétences de ses membres.

 

- 30 -

 

Relations médias :

Emmanuelle Giraud

Ordre professionnel des diététistes du Québec
Tél. : 514 393-3733 poste 206
Sans frais : 1 888 393-8528 poste 206
Cellulaire : 514 605-0153
Courriel : egiraud@opdq.org

Site web : www.opdq.org